5 choses à découvrir au Moule, joli bourg de Guadeloupe

5 choses à découvrir au Moule, joli bourg de Guadeloupe

Guadeloupe (8) (0)

>

Envie de profiter de belles plages, encore peu envahies par les touristes ? Découvrez Le Moule qui fût, au 18ième siècle, le plus grand port commercial de l’île !

Cette petite ville, autrefois nommée Portland, compte un peu plus de 20 000 habitants. Située au nord-est de la Grande Terre, elle est devenue une station balnéaire encore épargnée par l’afflux de masse des touristes. D’ailleurs, voici 5 choses à découvrir si vous vous rendez dans ce joli bourg :

1. Le musée archéologique Edgar Clerc

Le musée archéologique Edgar Clerc

Du nom du pionnier de l’archéologie en Guadeloupe, ce musée abrite une impressionnante collection sur les premiers habitants des Antilles, les Amérindiens. Le parc archéologique Ouatibi tibi, situé sur le site de Morel, atteste en effet de la présence d’Amérindiens sur la commune du Moule. Le musée, inauguré en 1984, présente donc les objets trouvés lors des fouilles de ce site. Vous pourrez y voir des amulettes en bois, des céramiques, des colliers funéraires et autres objets précieux, chargés d’histoire.

Muséee Edgar Clerc
Le musée se trouve à la sortie du Moule, en direction d’Anse-Bertrand. Le plus simple est de s’y rendre en voiture. Vous trouverez d’ailleurs un grand parking à l’arrière. Le musée est ouvert en semaine, de 9h à 17h et l’entrée y est gratuite. La visite se faisant assez rapidement, cela vous laissera le temps d’aller visiter d’autres endroits sur Le Moule.

2. La maison coloniale de Zevallos

La maison coloniale de Zevallos

Située sur la route entre Le Moule et Saint-François, cette maison coloniale regorge de légendes et d’histoires. Construite aux alentours de 1870, sa structure métallique moderne proviendrait des ateliers du célèbre Gustave Eiffel. Classée monument historique depuis 1990, la maison a longtemps été laissée à l’abandon. Mais depuis quelques années, une petite association tente de la sauver de la rouille et de la sortir de l’oubli. Ces passionnés proposent des visites du parc de 2 hectares, ainsi que du rez-de-chaussée de la maison. Vous pourrez aussi admirer les vestiges de l’usine sucrière, avec notamment sa cheminée de 18m de haut et son four.
D’ailleurs une autre légende raconte que l’ancien maître des lieux y aurait fait brûler des esclaves rebelles. Et que depuis, la maison est hantée par ces pauvres âmes !

Visiste de la maison coloniale de Zevallos
N’hésitez pas à vous y rendre, l’entrée guidée est de 5 euros par personne, avec un jus de fruits frais offert. Rendez-vous sur le site de l’association (mettre en lien externe : habitationzevallos.com) pour réserver votre visite.

3. L’usine Gardel

Appelée aussi Sainte-Marie, l’usine sucrière a été fondée en 1870 par Benjamin François Benony Saint-Alary, un ancien corsaire. Il donne le nom de Gardel en hommage à sa grand-mère paternelle. Cette usine est la seule qui fonctionne encore en Guadeloupe continentale, depuis 1994. Elle produit 100 000 tonnes de sucre par an, ainsi que de la mélasse, du rhum et de la biomasse.

La sucrerie Gardel
Pendant la période de récolte, de février à juin, vous aurez la chance de pouvoir visiter l’usine avec un guide. Pensez à porter des chaussures fermées et sachez que les enfants de moins de 8 ans ne sont pas admis, pour des raisons de sécurité.

4. La distillerie Damoiseau

La distillerie Damoiseau

Ouverte depuis le 19ième siècle, cette distillerie a été rachetée par Roger Damoiseau, en 1942. La plupart des installations sont d’origine, comme le moulin à vent. Si vous avez l’occasion d’y aller, préférez le matin car il ne fonctionne qu’à ce moment-là. D’ailleurs les visites ne sont autorisées qu’en période de récolte, de janvier à juillet.

Le rhum Damoiseau
L’entrée est libre et gratuite, quelques panneaux d’informations sont parsemés et vous pourrez discuter avec les ouvriers présents. La distillerie produit du rhum agricole blanc, du rhum ambré, du rhum vieux et différents cocktails comme le punch. Vous trouverez d’ailleurs une boutique avec leurs produits, dont le plus ancien millésime date de… 1953 !

5. Les plages

Les nombreuses plages de la commune pourront vous détendre après toutes ces balades. Cocotiers, eau turquoise, baignade, surf, il y en a pour tous les goûts !

La plage de l’Autre BordLa plage de l’Autre Bord est la plus adaptée aux familles. Protégée par une barrière de corail et non loin du port, elle est très sécurisée. Vous y trouverez en plus des tables de pique-nique, des sanitaires, ainsi qu’un parc aquatique contenant le plus grand toboggan des Antilles.
La plage de Montal est elle aussi magnifique. Avec ses nombreux cocotiers et son sable blanc, vous y passerez de bons moments en famille. Cette plage est appelée aussi plage des Dauphins, en référence au fameux club de natation qui s’y trouve.

Quant aux amateurs de surf, vous pourrez vous rendre à la plage de la Baie. Elle est réputée pour ses fortes vagues et accueille de nombreux championnats de cette discipline. Attention à la baignade, qui peut être dangereuse à cet endroit.

La plage Porte d’Enfer
Enfin, la plage Porte d’Enfer est absolument à voir. Il s’agit d’une petite crique sauvage, entourée de falaises. Vous devrez descendre un escalier qui mène à la plage. La vue est superbe, mais la baignade y est fortement déconseillée, en raison des forts courants. Mais vous ne serez pas déçu par la balade !

Il y aurait encore tant de choses à dire sur Le Moule, comme son marché nocturne du mercredi soir, son église classée aux monuments historiques, ou encore son cimetière des esclaves. Voilà de bonnes raisons pour vous y rendre et découvrir ce joli bourg tranquille.

Faites tourner sur les réseaux !

Commentez via Facebook !

8 commentaires : Participez à la discussion !

Meyziane de BONAN - mercredi 28 septembre 2016

je ne connaissais pas beaucoup la ville du Moule. j'ai obtenu un logement en 1998 après mon retour au pays. j'ai donc vu évoluer cette ville. je me considère maintenant je suis une Moulienne de cœur et je crois que je ne quitterais plus cette ville où je me sens très bien et très heureuse.

jacques40.gwada@gmail.com - mardi 27 septembre 2016

J'ai découvert cette petite ville en 1996 et immédiatement j'ai été conquis par le charme de cette bourgade. Il s'en dégage une vibration qui vous fait aimer cet endroit. Pour répondre à cet appel j'habite amPoule depuis 1999

jacques40.gwada@gmail.com - mardi 27 septembre 2016

J'ai découvert cette petite ville en 1996 et immédiatement j'ai été conquis par le charme de cette bourgade. Il s'en dégage une vibration qui vous fait aimer cet endroit. Pour répondre à cet appel j'habite amPoule depuis 1999

salnot - mardi 04 octobre 2016

je me rappelle encore , avec les copains , qu'on allait dans le quartier de la batterie où trônaient des vieux canons , à la plage de l'autre bord et la baie du moule , son marché. tout ça , c'était les années 1960 à 1970 avant mon départ pour la Metropole . Quand je reviens , j'emmène ma famille revoir ses lieux magnifiques .On était amis avec les footballeurs de l'équipe du moule ( le csm ) et surtout de son gardien de but Auguste ....et son photographe Paul .... , mais je suportais la Gauloise de Basse-Terre

blackaries62 - lundi 03 octobre 2016

Celà fait + de trente huit ans que j'ai quitté ma chère et tendre commune.j'y retourne de temps en temps.elle me manque terriblement, 'est viscéral.

Miroro - dimanche 02 octobre 2016

Bonjour Il y a bien porte d'enfer au Moule mais la photo choisie est celle de porte d'enfer Anse Bertrand la commune juste à côté

claudine - vendredi 30 septembre 2016

c est au moule que je suis tombee amoureuse de la guadeloupe...le moule c est aussi des boutiques des centres medicaux ..le tout encore preserve du tourisme de masse....moulienne je suis..

Michèle - dimanche 02 octobre 2016

Belle petite ville ventre mais qu' est ce qui n est pas beau en Guadeloupe ? Les plages, la végétation, le climat, les marchés. Quand on y va on n a plus envie de revenir. Damoiseau, très intéressant à visiter. Le rhum y est un peu cher mais c tjrs du bonheur.

Ajouter un commentaire

Les commentaires sont modérés à postériori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Location voiture Rentîles

Location de voiture

61 agences partenaires - 63 points de retrait

Conseils pratiques

Location de voiture : Que couvre exactement votre Visa Premier ?

Location de voiture : Que couvre exactement votre Visa Premier ?

Alexandre Roturier le 26 février

Tout ce qu'il faut savoir pour profiter des garanties offertes par l'assurance de votre carte Visa Premier.

(6) (0)

Location de voiture : 5 réflèxes en cas d'accident

Location de voiture : 5 réflèxes en cas d'accident

Alexandre Roturier le 15 mars

Que faire en cas d'accident avec votre voiture de location ?
Découvrez les 5 réflexes principaux à adopter dans cette situation.

(0) (0)

Location meublée + voiture en Martinique

Alexandre Vion le 26 février

La Martinique est une terre de rêve située au bout du monde et pour que ce voyage reste un souvenir inoubliable, il ne faut rien négliger.

Martinique (0) (0)

Guide Petit Futé Offert ! Le Petit Futé

Cadeau : L’extrait du guide de l'île de votre voyage !

Tous les bons plans et les bonnes adresses restaurant, hébergement, loisirs, culture, sorties, shoppings, visites...
Téléchargez gratuitement l’extrait interactif au format PDF pour toute réservation !

Les idées voyage populaires du blog